Nul homme n’est une île

NUL HOMME N’EST UNE ÎLE. Documentaire de Dominique Marchais, France, 2017, 96′

NHNUI_Affiche_CH_FR_120x160

« Nul Homme n’est une île est un voyage en Europe, de la Méditerranée aux Alpes, où l’on découvre des hommes et des femmes qui travaillent à faire vivre localement l’esprit de la démocratie et à produire le paysage du bon gouvernement.

Le local serait-il le dernier territoire de l’utopie ?

Des agriculteurs de la coopérative le Galline Felici en Sicile aux architectes, artisans et élus des Alpes suisses et du Voralberg en Autriche – tous font de la politique à partir de leur travail, plutôt de la politique leur travail – se pensent un destin commun.

«  Il fallait faire encore un pas et aller voir ce que pourrait être des gens qui s’émancipent. J’avais besoin de m’inspirer d’autres cultures politiques. Pour moi, mes deux premier films déconstruisent l’identité française. Le troisième, c’est comment on reconstruit une identité à un autre échelon, européen si on veut, ou même une identité sans territoire. Pas du tout l’idée d’un localisme enraciné.

Montrer, avec un peu d’ironie mais pas trop, que des suisses et des autrichiens opulents et des siciliens dans la mouise ont beaucoup plus en commun que ce qu’on pourrait croire. »

Dominique Marchais  Lien site distributeur

Beau projet glocal, transnational, qui se heurte encore à cette limite : le localisme, un glocalisme horizontal pour hommes blancs, éduqués et urbains ?

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s